Accueil / Actualité locale  / Suspension temporaire des tests aléatoires à l’arrivée au Canada

Suspension temporaire des tests aléatoires à l’arrivée au Canada


Le gouvernement du Canada affirme qu’il suspendra tous les tests aléatoires obligatoires de dépistage de la COVID-19 aux aéroports du Canada pour les voyageurs vaccinés jusqu’à la fin du mois, à compter de samedi (11 juin).

Vous aimerez également : Fin imminente du test de dépistage de la COVID pour entrer aux États-Unis

Les tests de dépistage de la COVID-19 aux aéroports seront suspendus entre le samedi 11 juin et le jeudi 30 juin 2022, ont déclaré des fonctionnaires le vendredi 10 juin.

Les voyageurs non vaccinés continueront d’être soumis à des tests de dépistage dans les aéroports et, à compter du 1er juillet, tous les tests de dépistage de la COVID-19 pour les voyageurs aériens – y compris les voyageurs non vaccinés – seront effectués hors site.


« Le gouvernement du Canada reconnaît les répercussions que les temps d’attente élevés dans certains aéroports canadiens ont sur les voyageurs. Nous continuons de travailler avec les aéroports, les compagnies aériennes, les bagagistes et d’autres partenaires pour mettre en œuvre des solutions visant à réduire les retards à l’approche de la haute saison estivale », ont déclaré le ministre des Transports, Omar Alghabra, le ministre de la Santé, Jean-Yves Duclos, et le ministre de la Sécurité publique, Marco Mendicino. et le ministre du Tourisme et ministre associé des Finances, Randy Boissonnault, dans une déclaration conjointe.

« Nos efforts ont un effet positif. Les temps d’attente actuels des voyageurs dans les principaux aéroports canadiens diminuent. »

« C’est un pas dans la bonne direction. »
Le Conseil national des lignes aériennes du Canada s’est rendu sur Twitter vendredi pour applaudir la nouvelle.

« Les compagnies aériennes du Canada accueillent favorablement la décision du ministre @OmarAlghabra de suspendre et de déplacer hors site les tests aléatoires obligatoires dans les aéroports », a écrit le conseil. Il s’agit d’une mesure positive, fondée sur des données scientifiques et probantes, qui améliorera les conditions dans les aéroports du Canada et réduira la complexité pour les voyageurs. »

C’est donc une autre bonne nouvelle pour le domaine des voyages!


maude.mainguy@voyagesdaujourdhui.com

Maude Mainguy est d’abord voyageuse, ensuite traductrice. Bachelière en création littéraire et titulaire d’une maîtrise en rédaction, elle est tombée amoureuse des cultures étrangères après avoir passé quelques mois en Europe. Plusieurs escapades et séjours prolongés à l’international plus tard, sa passion des voyages ne tarit pas. Son plus grand plaisir (outre déguster du tzatzíki sur une plage de Grèce)? Faire découvrir de nouvelles destinations de par sa plume.