Accueil / Nouvelles  / Colombie-Britannique : les déplacements non essentiels ne seront plus autorisés

Colombie-Britannique : les déplacements non essentiels ne seront plus autorisés


Dès vendredi, les déplacements non essentiels seront interdits en Colombie-Britannique. C’est ce qu’a annoncé hier John Horgan, le premier ministre de la province.

Le 23 avril prochain, des contrôles aléatoires seront effectués, ce qui pourra mener à la délivrance de contraventions. Pour l’instant, on parle d’une fermeture des frontières jusqu’au 23 mai.

« Le gouvernement prévoit de collaborer avec l’industrie du tourisme afin d’empêcher toute réservation de personnes qui voudraient voyager en dehors de chez elles. De son côté, BC Ferries n’acceptera plus de réservations pour des véhicules récréatifs qui voyagent pour des raisons non essentielles », rapporte le site Radio-Canada.

Vous aimerez également : Fermeture de la frontière entre le Québec et l’Ontario dès lundi

« Nous avons besoin de fortes mesures si on veut passer la longue fin de semaine du mois de mai et sauver notre été », a précisé le premier ministre.

Jusqu’à présent, 1,15 million de Britanno-Colombiens soit 27 % de la population adulte, ont reçu une première dose de vaccin. Présentement, la province de l’ouest fait face au nombre croissant d’hospitalisations.


info@voyagesdaujourdhui.com

Marjorie D. Lafond est la fondatrice de Voyages d’Aujourd’hui. Bachelière en études littéraires et détentrice d’une maîtrise en enseignement, elle se spécialise désormais en tourisme et art de vivre. Sa passion du voyage l’a menée à s’envoler vers plusieurs destinations et alimente aujourd’hui sa mission de vous partager l’actualité locale et internationale ainsi que ses meilleures découvertes. Cette ancienne conseillère en voyages a aussi publié plusieurs romans et guides.