Accueil / Nouvelles  / Un test PCR sera exigé avant le départ pour tous les voyageurs aériens qui arrivent au Canada

Un test PCR sera exigé avant le départ pour tous les voyageurs aériens qui arrivent au Canada


Dans la foulée de l’acharnement médiatique qui vise les Québécois en voyage dans le Sud présentement, le gouvernement provincial a demandé cette semaine à Ottawa de mettre sur pied rapidement une série de mesures pour prévenir la transmission de la COVID-19 au retour des Fêtes. Il a donc été convenu qu’à compter du 7 janvier 2021, à 0 h 1 (HNE), tous les passagers aériens âgés de cinq ans ou plus soient déclarés négatifs à la COVID-19 avant qu’ils n’effectuent un voyage à partir d’un pays étranger vers le Canada. 

La documentation d’un résultat négatif à un test effectué en laboratoire doit être présentée au transporteur aérien avant l’embarquement sur un vol à destination du Canada. Le test doit être effectué au moyen d’un test d’amplification en chaîne par polymérase (test PCR) pour le dépistage de la COVID-19 et être réalisé au cours des 72 heures avant le départ prévu du voyageur à destination du Canada.

Toute personne qui reçoit un résultat négatif au test de dépistage et qui est autorisée à entrer au Canada doit quand même se soumettre à la quarantaine obligatoire de 14 jours complets.

De plus, le gouvernement du Canada compte augmenter davantage ses efforts de surveillance pour veiller à ce que les voyageurs entrant au Canada respectent la période de quarantaine obligatoire de 14 jours en vigueur prévue par la Loi sur la mise en quarantaine.

Comme c’est le cas depuis des mois, tous les voyageurs verront leur plan de quarantaine examiné par un fonctionnaire du gouvernement et, s’il ne convient pas, ils devront se mettre en quarantaine dans une installation de quarantaine fédérale. Les voyageurs qui se rendent au Canada doivent utiliser l’application ou le site Web ArriveCan et fournir des coordonnées exactes ainsi que leur plan de quarantaine obligatoire de 14 jours avant ou au moment de leur entrée.

Vous aimerez également : Les résolutions des Canadiens pour 2021 : acheter local, voyager plus et répandre de la bonté

Vaccination : changement de plan?

Alors que la campagne de vaccination se déroule présentement selon le plan établi, le gouvernement Legault a fait savoir qu’il s’interroge sérieusement – tout comme l’Ontario – sur la nécessité de conserver la moitié des vaccins pour administrer la deuxième dose, tel que prescrit par le fabricant Pfizer, alors que les premières doses sont sur le point d’être toutes administrées.

« On va arriver avec une recommandation sous peu qui va être adaptée à la situation épidémiologique du Québec, c’est-à-dire une très grande circulation », soutient de son côté Dr Horacio Arruda

« En début de semaine, une étude de l’Université de Toronto concluait en effet qu’il serait plus sage de vacciner massivement et rapidement la population avec toutes les doses disponibles, au lieu de garder la moitié des doses en réserve », indique La Presse.


info@voyagesdaujourdhui.com

Marjorie D. Lafond est la fondatrice de Voyages d’Aujourd’hui. Bachelière en études littéraires et détentrice d’une maîtrise en enseignement, elle se spécialise désormais en tourisme et art de vivre. Sa passion du voyage l’a menée à s’envoler vers plusieurs destinations et alimente aujourd’hui sa mission de vous partager l’actualité locale et internationale ainsi que ses meilleures découvertes. Cette ancienne conseillère en voyages a aussi publié plusieurs romans et guides.