Accueil / Thématiques  / À couper le souffle  / Conçu par des Québécois, découvrez ce majestueux hôtel aux portes de l’Himalaya

Conçu par des Québécois, découvrez ce majestueux hôtel aux portes de l’Himalaya


Les architectes de la firme montréalaise YH2 ont reçu une proposition aussi improbable que stimulante, soit celle de concevoir un hôtel au pied de l’Himalaya en Inde. Après des années de dur labeur, les deux architectes ont brillamment relevé le défi. Le résultat est stupéfiant!

C’est la famille indienne Mehra, résidant à Montréal, qui a mandaté les architectes Loukas Yiacouvakis et Marie-Claude Hamelin de construire un complexe hôtelier. Les Mehra avaient fait l’acquisition d’un terrain dans la chaîne de montagnes et envisageaient de travailler dans cette région. La réalisation de ce projet a nécessité plusieurs années.

Vous aimerez également : Les grandes tendances voyage post Covid-19

Un brin de fraîcheur

L’hôtel exploité par la chaîne Taj est localisé à environ 250 kilomètres de la ville de Dehli. Selon l’architecte Loukas Yiacouvakis, cité par la Presse : « En Inde, il fait très chaud. L’enjeu, c’était de réussir à avoir de la fraîcheur à courte distance ».

Ainsi, les concepteurs ont dû trouver un endroit stratégique, afin de dénicher un lieu où l’on peut jouir d’un climat plus tempéré. Au pied des montagnes à proximité des sources du Gange était une zone tout indiquée.

Une bulle « hors du monde »

Ce site enchanteur est exempt de toute pollution auditive propre aux cités. On y retrouve que la nature et le majestueux fleuve sacré. « On est comme hors du monde, et c’est assez magique. », explique Yiacouvakis à la Presse. La route flexueuse située plus en altitude que l’hôtel explique cette quiétude des lieux.

Perpétuer l’architecture du passé

Les deux entrepreneurs avaient un souci de respecter l’environnement physique des lieux et les traditions architecturales himalayennes. « Tous les arbres matures sur place ont été conservés. C’est à partir des éléments existants du site et des points de vue que nous avons débuté le travail », soutient Yiacouvakis. Les villages traditionnels ainsi que la culture architecturale de montagne ont été les principales sources d’inspiration des créateurs, afin de concevoir le complexe hôtelier.

Pour la détente ou les festivités

Le complexe hôtelier, principalement constitué de terrasses, est gargantuesque; on y retrouve 79 chambres et villas, un spa, des bâtiments pour s’adonner au yoga, une piscine et des restaurants. Toutes ces constructions mènent au Gange par un chemin descendant méandreux. C’est un lieu idyllique au sein duquel on peut festoyer et célébrer. « Pour les Indiens, c’est très important, les fêtes. Les grandes terrasses servent justement à faire des mariages et tout ça. », indique l’architecte.

Un sanctuaire où règne le bien-être

L’antre de ce sanctuaire himalayen convie ses invités à une expérience de bien-être ultime. La beauté des paysages, la quiétude des lieux et la zénitude émanant de cet endroit en font un complexe unique à couper le souffle. Nul besoin d’être yogiste pour succomber aux charmes de cette création architecturale québécoise!


evelynebilodeau@hotmail.com

Evelyne Bilodeau est passionnée par l’écriture, lectrice invétérée, polyglotte et voyageuse aguerrie, elle est fière de collaborer et de prêter sa plume au média Voyages d’Aujourd’hui. La criminologue de formation s’est exilée quelques années en Suède avant de revenir dans son Québec natal. Cette expérience outre-mer lui a permis de voyager sur le Vieux Continent et de parfaire son apprentissage des langues.